08/06/2005

Short Term Memory

 
L'avantage : vivre, obligé, dans l'instant présent.
Etre incapable d'anticipation.
Toujours en questions : où vais-je ? pourquoi ? quelles étaient mes dernières pensées, quels étaient mes derniers gestes ? (encore) pourquoi ? ... (rien, être perdu, ne plus rien savoir) ... ? Que des questions. Qui ne mènent nulle part.
 
Insupportablement, les souvenirs reviennent, ceux d'avant, ceux qui ne mènent nulle part, qui ne rattachent plus, ceux qui ne donnent plus sens. Juste des bribes, des instantannés pour se rappeler qu'on a existé.
Mais à quoi bon ?
 
Malgré tout, se fixer un but, fouiller l'obscurité de sa mémoire, les yeux plissés, à s'en faire mal. Mais trouver, à tout prix, trouver.
Ré-essayer.

22:45 Écrit par catmey | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.