27/05/2005

Grain de voix


Elle sonne à l'interphone, elle lance, enjouée : "c'est moi !", le buzz de la porte qui lui ouvre la voie semble répondre "d'accord, viens vite". Elle a été reconnue.
 
Je l'entends et je me dis "c'est lui".
 
Deux voix aujourd'hui . D'abord celle de Dave Matthews avec ou sans son Band (depuis l'inratable Some Devil) et ensuite, pas bien loin, celle de Adam Duritz, vocal exceptionnel de Counting Crows.
 
Au-delà de la loyauté et de l'indéfectible fidélité de Dave Matthews à l'égard de son Band, on peut toutefois deviner qu'une inquiétude furtive a pu, à juste titre, gagner ses membres à l'écoute de Some Devil (immanquable, je le répète). Bien sûr, il est tellement bien ce type, qu'il rassure tout le monde et multiplie les efforts en sortant coup sur coup son album solo Some Devil (martelé) ET Stand Up l'album du groupe.
Pour les happy listeners, c'est une joie immense parce que Dave existe aussi seul (on n'en doutait pas beaucoup, mais confirmé c'est tellement mieux !) et on se surprend à dropper le 'Band' avec une aisance insoupçonnée. Pardon pour la trahison passagère, les gars. Some Devil conserve non seulement l'esprit de toutes les créations précédentes mais fait également exister seul l'organe in-vrai-ssem-bla-ble de Dave.
Ce type-là ne devrait jamais mourir.
 
Quant à Adam, il donne des couleurs à n'importe quel Color Blind. Round here il devient partout.
Ce type-là non plus ne devrait jamais mourir.

13:46 Écrit par catmey | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.