10/05/2005

Coeur brisé

 
Au bas mot ?
300 photos perdues...
 
J'avais déjà ressenti ça, il y a un paquet d'années maintenant. Un mystérieux message provenant de l'insoupçonnable et magnifique M avait détruit mon laptop. En 5 secondes, tout était mort. Fini. Détruit. Mort quoi.
 
Plus rien. Des sauvegardes, oui bien sûr, contenant quasiment l'essentiel, la substantifique moëlle... Mais pas suffisamment et bien sûr trop lointaines pour faire revivre le présent, l'immédiat. La 'réalité' s'était évaporée.
 
Et puis très vite, avait suivi un soulagement que je n'aurais jamais imaginé. Une sorte de sentiment paisible, comme le grand vide et l'immense silence après le chaos. Comme après les longs sanglots, le battage de la douleur inextinguible, l'apaisement est étoudissant.
 
A ceci près cette fois : j'y pense désormais sans cesse. Comme un truc oublié, qui revient nous hanter, mais on ne sait plus quoi. Quand je parle, quand je lis, dans l'ennui et l'hyper-activité. A tout moment, une image me revient. Nette ou floue. Appartenant ou non au projet artistique commencé là-bas. Et la machine s'emballe, je revois mentalement chaque détail, les douleurs (OH ! le lapsus est trop beau : j'écris un 'd' pour un 'c') contrastantes, la lumière éblouissante... Chacune revient avec son cortège de souvenirs, comme autant de rappels des longs sanglots, d'une douleur inextinguible, d'un apaisement assourdissant, et encore, et encore, et encore...
 
Comme un coeur brisé.  Le bruit, étouffé, dans la neige.

17:17 Écrit par catmey | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Avec un D, comme deuils non terminés....de couleurs, de douleurs , d'images....
Très beau ce texte,
bisous

Écrit par : Muffy | 12/05/2005

fallait le dire Merci pour ton comm interpellant, criant de vérité....tu verras que la réponse fut plus longue que prévue
bizzz

Écrit par : muffy | 16/05/2005

Les commentaires sont fermés.